Publié le Laisser un commentaire

On ne Peut pas Plaire à tout le Monde

On ne Peut pas Plaire à tout le Monde

En tant que Coach en Image, en ce temps de pandémie, de confinement, de récession, bien des commentaires suite à mes postes m’interpellent pour me demander si je n’aurais pas mieux à faire qu’à parler d’image. Il y a maintenant près d’un an, lorsque le Covid 19 nous a attaqué, que ce soit ici en Grande-Bretagne, en France, en Europe et dans le monde, j’ai déjà répondu à ce genre de commentaires en montrant qu’au contraire, prendre soin de son image était un des moyens efficaces, astucieux et intelligents parmi d’autres pour faire face à cette crise qui, si l’on n’y prenait pas garde, pourrait nous entraîner individuellement dans la peur, l’angoisse et la dépression.

Prendre soin de son image au quotidien c’est mettre de la beauté dans notre vie et dans celle de ceux qui nous entourent et nous voient. Et la beauté, sous quelque forme que ce soit, nous élève, nous éclaire, nous réjouit. Ne sont-ce pas là ce dont nous avons besoin pour préserver un tant soit peu de sérénité, de hauteur et de détachement ? Pour moi, il y a toutes les raisons de le faire encore davantage par temps de pandémie.

On ne Peut pas Plaire à tout le Monde
L’Merchie Frazier Smithonian American Art Museum

 

Mais je sais qu’il y a aussi une autre raison à ces commentaires critiques, quelquefois désobligeants si ce n’est agressifs : c’est tout simplement que l’on ne peut pas plaire à tout le monde. Et sur les réseaux sociaux il est quelquefois bien délicat de savoir faire la part des choses. En tant qu ‘entrepreneure utilisant les réseaux sociaux cela est encore plus difficile. Notre position est pour le moins ambivalente : d’un côté nous sommes à la recherche de « Likes » ou leur équivalent. N’est-il pas juste de penser que plus on en a, plus notre business peut être florissant. Ce qui nous pousserait à faire le nécessaire pour diminuer autant que faire se peut les commentaires négatifs et par là même nous inciterait à plaire au plus grand nombre. Mais vouloir plaire au plus grand nombre n’est-ce pas, comme le dit si bien Bill Cosby, aller droit au mur :

« Je ne connais pas le secret du succès, mais la clé de l’échec est de tenter de plaire à tout le monde ! » ?

Avec le parcours et le caractère que j’ai, il n’y a pas trop de risque que je fasse mon métier de Consultante en Image avec l’espérance de vouloir plaire à tout le monde. L’idée même de vouloir plaire dans le cadre de mon travail m’est étrangère. Élevée dans un bidonville d’Afrique, meurtrie dans mon corps à treize ans, le Conseil en Image a été la ressource qui m’a permis, plus que tout autre, de me guérir et de faire que je sois aujourd’hui où je suis. Je me sens redevable au Conseil en Image pour ce qu’il m’a apporté. Il a réalisé mon unicité, mis en correspondance mon intérieur et mon extérieur, fait qu’en toute circonstance je me sente à ma place. Il a généré en moi cette force et cette volonté de transmettre. Être Consultante en Image avant d’être mon métier est ma passion et ma mission. Je ne suis pas là pour plaire, je suis là pour transmettre ce que j’ai reçu : le soulagement, la délivrance, la lumière.

Avec toutes les femmes avec qui j’ai échangé à travers mon métier de Consultante en Image, et elles sont nombreuses, il y en a bien peu qui quelque part n’avait pas été meurtries. Il n’y a pas besoin d’échanger pendant des heures et de creuser beaucoup pour faire ressortir des douleurs plus ou moins cachées et, à chaque fois pour celles qui ont suivi mon programme « Renaître », il y a eu ce soulagement, cette délivrance, cette lumière.

Pour vivre cette expérience libératrice et que vous puissiez faire le premier pas, prenez un rendez avec moi pour un coaching bilan énergétique de votre Image et ensemble en 1 h et demi de temps et  nous irons à la rencontre de votre résonance pour vous permettre de dire au monde quelle est votre vraie valeur et la mettre en résonance avec votre Image.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.